Portraits de femme >

Corinne MILLON, Paysanne- boulangère

A Pléguien dans les Côtes d’Armor, Corinne MILLON, Paysanne-boulangère, maîtrise toutes les étapes de la fabrication du pain biologique, de la culture du blé à la cuisson du produit. Elle vous reçoit pour une vente directe au fournil deux fois par semaine et commercialise ses produits au sein du réseau Biocoop sur St-Brieuc, Langueux et Plérin.

Depuis 2007, Corinne MILLON aime à imaginer, créer, façonner ses pains. Avant cette étape, elle cultive son blé, le récolte avant de le transformer en farine puis de fabriquer et commercialiser ses pains sous l’enseigne Mill’Pains. Adhérente à une CUMA (Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole), elle bénéficie des services d’un chauffeur mais, précise la jeune femme, c’est elle qui tient les rênes du tracteur.
« C’est un travail sur le temps ; de nombreuses étapes sont à maîtriser [...] La rigueur et le sens du commerce sont indispensables ».

Le goû »t de la terre

Originaire de Troyes, Corinne MILLON se consacre à l’éducation de ses trois enfants jusqu’en 2002.
A l’issue d’un bilan de compétences qui l’oriente plutôt vers le secteur de l’insertion, la jeune femme, « très attirée par la terre », décide de réaliser un Brevet Professionnel de Responsable Agricole, avec l’idée de s’installer comme viticultrice.
La mutation de son conjoint en Bretagne l’incite à réorienter son projet. Elle choisit alors, conseillée par des amis maraîchers, de se tourner vers la fabrication du pain « de A à Z [...] La chance, le travail, les rencontres » l’ont aidée estime l’entrepreneure.
La culture biologique, elle, « s’est posée comme une évidence » en lien avec le mode de vie de cette adepte de la médecine douce qui revendique « un pain bon pour la planète et pour le corps ».

Le parcours d’installation

Accompagnée par la Chambre d’agriculture, Corinne MILLON effectue tout d’abord un stage de six mois chez un agriculteur. Elle y développera entre autres ses compétences en techniques de vente.
Elle rencontrera ensuite des professionnels de différents secteurs (banque, comptabilité...) au cours d’un module de formation de huit jours organisé par la Chambre d’agriculture.
Les aides financières lui permettent de s’installer sans trop s’endetter. Elle se lance sous le statut d’entreprise individuelle.
Corinne fidélise très rapidement une clientèle séduite par le concept.
Trois ans après le début de son activité, du fait d’une production croissante, le conjoint de Corinne choisit de démissionner de son poste afin de la rejoindre dans son activité.

Des valeurs de solidarité et des projets

Elle loue désormais une dizaine d’hectares à la communauté de communes et bénéficie de quelques parcelles supplémentaires prêtées par deux clients ; une solidarité qui s’exprime aussi avec d’autres exploitants dans le partage des équipements (moulin, grenier à blé...).

Corinne MILLON remarque que son fournil est non seulement un lieu de production et de vente mais aussi un lieu de rencontres où se tisse du lien social. Forte de ce constat et de son « envie d’évoluer dans la profession », elle projette de créer un blog et ouvrira, dès cet été, un salon de thé près du fournil afin que se prolongent les échanges avec la clientèle dans un cadre convivial.

Contact :

Corinne MILLION

1 Ker Fontaine

22 190 PLEGUIEN

Tél : 02 96 65 31 65

Vente de pain bio au fournil le lundi et le vendredi de 16h30 à 20h00

le 26 juillet 2012