Portraits de femme >

Frédérique FERCHAL Traiteur charcutière bouchère

Frédérique FERCHAL a ouvert en juin 2005 un commerce traiteur/charcuterie/boucherie à Saint Brieuc. Frédérique FERCHAL est atteinte d’une maladie rare et incurable et bénéficie d’une reconnaissance Travailleuse Handicapée.

Formation initiale et expérience professionnelle :

En 1996, elle obtient un CAP cuisine au CFA de Ploufragan, elle a alors 17 ans. Elle effectue son alternance dans un hôtel/restaurant. A l’échéance de sa formation elle assure quelques années de saison en accueil/cuisine/plonge. Elle découvre ensuite le travail en tant que chef de cuisine en collectivité.

Mais ce qu’elle aime, Madame Ferchal c’est le coup de feu, l’adrénaline du speed en cuisine et très tôt son caractère affirmé et son ambition la faisaient rêver à l’entreprenariat et à la possibilité d’avoir son propre restaurant, sa propre entreprise.

Cette ambition serait aussi comme un pied de nez à tous les propos sexistes et machistes entendus tout au long de son parcours en cuisine.

Elle rencontre son conjoint au cours d’un emploi chez un charcutier/traiteur. Il est lui-même cuisinier mention traiteur.

Le projet de création d’entreprise :

Le projet de création commun est motivé par l’envie d’entreprenariat mais également par un rythme de vie très actif et finalement des chassés croisés inadaptés à leur vie de famille.

Frédérique Ferchal décide alors de faire une pause pour mû »rir son projet professionnel :

Parcours d’une créatrice :

Son parcours est ensuite le fruit de rencontres et de ténacité...Tout d’abord, la rencontre avec une conseillère emploi qui entend son envie, sa volonté de monter son projet d’entreprise et aussi son manque de confiance en elle. Elle l’oriente vers une remise à niveau pour une mise à plat de ses compétences...Suit la rencontre avec la formatrice du centre de formation qui lui redonne confiance et valorise ses capacités...ce parcours se termine par la rencontre avec un conseiller d’une structure qui accompagne les créateurs d’entreprise. Il l’oriente, la guide vers des formations adaptées (gestion d’une entreprise), monte des dossiers de financements Agephip, l’aide à argumenter sa démarche auprès des banquiers...

Ils trouvent alors un fond de commerce, une ancienne boucherie biologique, en liquidation judiciaire avec un logement qui leur permettent de concilier leur vie professionnelle et leur vie familiale et décident lancer un commerce traiteur charcuterie boucherie.

A l’origine elle souhaitait s’investir seule financièrement dans ce projet mais au regard de son état de santé cela n’était pas possible. En effet, pour assurer la protection juridique et financière de sa famille, ses enfants l’installation en en co-gérance représentait la meilleure solution.

Ils travaillent alors d’arrache-pied pour constituer un apport financier minimum nécessaire à la création de leur entreprise. Ils cumulent des emplois.

La reconnaissance Travailleur Handicapé et la qualité du dossier permettent d’obtenir des aides financières de l’Agephip et du Conseil Général.

En juin 2005, le commerce ouvre. Ils assurent leur première commande pour la préparation d’un buffet pour 250 personnes 1 ½ mois après l’ouverture et Madame Ferchal accouche 3 semaines après l’ouverture. C’est un véritable challenge qui commence !!!

Elle me raconte des anecdotes comme celle ou elle apprend la partie boucherie sur le terrain et va à l’abri des regards des clients pour la découpe de la viande, et encore des réflexions déplacées auxquelles elle aura toujours eu réponse comme à titre d’exemple concernant un bourguignon qu’elle a pris soin de préparer et le client lui dit « vous féliciterez vous conjoint pour le bourguignon, un délice » et également des réflexions des fournisseurs qui demandent à parler à Monsieur, responsable du commerce...

Situation actuelle de l’entreprise :

Aujourd’hui en 2010, le commerce se développe de façon tout à fait satisfaisante et privilégie la proximité, la simplicité et la qualité. Elle présente avec fierté le book réalisé avec soin des différents buffets « mariages, baptêmes... » assurés au cours des 5 dernières années.

Frédérique et Frédéric FERCHAL

44 Rue Jules Ferry

22000 SAINT BRIEUC

02 96 75 04 03

le 22 novembre 2010 par CIDFF 22 karinne