Portraits de femme >

Anne Poulnot ou l’excellence par le réseau

Anne 53 ans a créé il y a un peu plus d’un an son entreprise « ANNE POULNOT Conseil en gestion de ressources humaines » cela à une date qu’elle ne risque pas d’oublier : le trois mars 2003 ( 3/03/03). Elle est installée à Landéda sur la côte nord finistérienne

Juriste de formation, Anne commence sa carrière à Paris, dans une fédération d’entreprises où elle assure les fonctions de Responsable de Relations Sociales de la branche professionnelle. Elle s’installe ensuite en Bretagne où elle intègre la Direction des Ressources Humaines d’un important groupe de distribution spécialisé pour en accompagner, sur le plan social, la croissance rapide. Devenue Directrice Générale des Ressources Humaines du Groupe, elle entre au Comité de Direction et met en chantier les chantiers de gestion des Ressources Humaines que nécessite la taille du groupe qui a alors atteint 6000 salariés.

A 52 ans, elle décide de se lancer, crée son entreprise et rejoint cette année le réseau « Entreprendre au féminin »

Anne, qu’est ce qui vous menée à « Entreprendre au Féminin » ?

« En tout premier lieu, c’est pour rompre l’isolement, parce que je suis toute seule dans mon travail. Et puis le côté femmes me plaisait assez, avec cette complicité particulière.

J’ai été et je me sens toujours féministe mais aujourd’hui c’est plus par exigence intérieure, et moins sur le plan revendicatif : ce qui me motive c’est d’ être « excellente ». »

Jusqu’à présent, qu’avez-vous trouvé dans ce réseau

« Je me sens bien avec les femmes du réseau. Beaucoup d’entre nous sommes seules dans l’entreprise. On a les mêmes problématiques, tout en étant sur des champs qui ne sont pas concurrents.

La première fois où je me suis dit « Tiens, c’est bien d’être dans un réseau », c’est lorsque je suis allée à la CCI au petit déjeuner que Valérie Viel animait sur le thème de la fonction commerciale dans l’entreprise. Plusieurs femmes du réseau étaient là, je me suis tout de suite sentie en pays de connaissance, et cela m’a semblé très facile après d’aborder les personnes que je ne connaissais pas. Cela donne de l’assurance.

c’est aussi une possibilité de découvrir les compétences des autres femmes et par la suite de pouvoir les faire connaître ; par exemple, J’ai beaucoup apprécié l’intervention de Béatrice GARCIA sur le gestion du stress, J’en ai parlé autour de moi et penserai sû »rement à suggérer son intervention en entreprise le cas échéant.

Valérie Viel m’a récemment mise en contact avec une entreprise qui lui demandait une intervention qui lui semblait relever plus de son domaine que du mien. On pourrait citer d’autres exemples.

Sur quel point le réseau pourrait il vous aider aujourd’hui ?

« Il y a deux choses qui entravent le développement de mon entreprise aujourd’hui. Comme je n’ai pas fait le choix d’investir, je travaille chez moi, mais je trouve que ma famille empiète beaucoup sur mon temps professionnel.

Par ailleurs, J’ai besoin que l’on me pousse à investir dans une véritable stratégie de communication, toute seule je n’arriverai pas à le faire. Martine de Saint Jan du réseau a proposé une commission sur ce thème et je trouve cela très intéressant. J’attends du réseau quil me « booste » sur cette question.

Anne Pounot a créé son entreprise de conseil aux entreprises en 2003. Elle œuvre à l’élaboration et la mise en ouvre d’une gestion de RH adaptée, accompagne les dossiers spécifiques (négociation, dossiers disciplinaires...)et aide à l’externalisation de la fonction RH.
Anne POULNOT, 180 Ganabrog 29870 LANDEDA

annepoulnot@wanadoo.fr

Article réalisé en 2004

le 4 mars 2005 par Claire Méheut